Tarte Rustique aux Pêches, Abricots, Verveine & Basilic

12 septembre 2019

Alors promis, c’est la dernière fois que je parle d’abricot cette année* ! En fait, ça fait un moment que je veux partager cette recette avec vous. Mais comme souvent, le temps file et je me retrouve à poster cette tarte estivale en plein mois de septembre… Bon, au moins, je me dis que j’aurai amené un petit restant de belle saison dans votre journée – et pourquoi pas dans votre assiette, surtout.
Honnêtement, cette tarte a été une de mes recettes fétiches pendant tout l’été (un peu comme la tarte rustique aux abricots que je vous ai postée récemment, d’ailleurs). Je ne m’en lasse toujours pas et ne m’en lasserai probablement jamais.

Pour la petite histoire, l’idée de cette recette m’est apparue subitement, à peine sortie du lit, comme une évidence soudaine. Pensée et écrite dans la matinée, je me suis empressée de la réaliser dans la foulée. A midi, quelques heures à peine après sa conception, elle était donc déjà sortie du four.
Déja, visuellement, l’effet était là : les regards pétillaient à la vue de cette jolie tarte, avec ses tranches de fruits brillantes et dorées. Tel un appétissant soleil posé au beau milieu de la table. Et gustativement, les promesses ont été tenues : les yeux lumineux ont laissé place aux papilles séduites. Tout le monde a craqué pour cette tarte, qui s’est rapidement volatilisée en un misérable reste de miettes sur un plat à gâteau (d’ailleurs, délicieuses miettes de pâte sablée que je me suis bien réjouie de picorer avant de passer à l’étape vaisselle – mais chut…).
C’était une telle réussite, que quelques jours plus tard, je repassais aux fourneaux pour en faire profiter une nouvelle armée de goûteur.se.s. Verdict ? Le même succès. C’est ainsi que naturellement, cette recette s’est imposée comme un classique de l’été. Et pour cause :
Fruitée et parfumée à souhait, c’est une petite explosion de saveur en bouche. Gourmande mais néanmoins très légère, elle offre une généreuse couche de fruits juteux, sur un fond de poudre d’amande devenu ultra-fondant en absorbant le jus des fruits. Le tout sublimé par une délicieuse pâte sablée, savoureuse et croquante à souhait.
Le basilic et la verveine apportent une note herbacée, aux arômes suaves et citronnés. Ils mettent parfaitement en valeur les pêches et les abricots, rehaussant leurs parfums sucrés/acidulés sans les masquer. L’harmonie et la subtilité, voilà ce qui rend cette tarte particulièrement intéressante. De même pour la pointe d’huile d’olive, qui donne ce petit « je-ne-sais-quoi » qui fait toute la différence… C’est un peu ça aussi, la magie de la pâtisserie. 💛

*D’ailleurs, si jamais vous ne trouvez plus d’abricots, n’hésitez pas à faire la recette uniquement avec des pêches ! 🍑

~

Pour 6 à 8 personnes :

Pâte Sablée :
. Farine de riz complète / 120 g
. Farine de pois chiches / 80 g
. Fécule de maïs / 40 g
. Purée d’amande blanche* / 60 g
. Huile de coco vierge / 40 g
. Sucre de coco / 30 g
. Cannelle moulue / 1 demi-c. à café
. Gingembre moulu / 1 demi-c. à café
. Cardamome moulue / 1 demi-c. à café
. Belle pincée de sel
. Belle pincée de bicarbonate alimentaire
. Lait d’amande nature / 100 ml
. Jus de citron / 1 c. à café
. Quelques amandes effilées (pour les bordures de tarte)

Garniture :
. Poudre d’amande blanche / 80 g
. Pêches jaunes (mûres à point) / 300 g (poids final, dénoyautées)
. Abricots (mûrs à point) / 200 g (poids final, dénoyautés)
+ Sirop :
. Jus de citron / 1 c. à soupe
. Huile d’olive vierge extra** / 1 c. à soupe
. Sirop d’agave / 40 g

Topping final :
. Feuilles de verveine citronnée (fraîche) / Une quinzaine de belles feuilles
. Feuilles de basilic frais / 4 g***


*J’utilise la purée d’amande blanche de chez Jean Hervé.
**Optez pour une huile d’olive au parfum équilibré, pas trop piquant. Ici, j’utilise l’huile d’olive de chez Ethiquable, plutôt douce et fruitée.
***Oui, c’est précis ! Mais sur les herbes aromatiques, dont le parfum est intense, le dosage se joue vraiment au gramme près pour obtenir le bon équilibre de saveur.

~

. Tout d’abord, commencez par laver les pêches, les abricots, la verveine et le basilic. Laissez sécher tranquillement le temps de préparer la suite.

Pâte Sablée :
. Dans un saladier, mélangez ensemble tous les ingrédients secs (farines, fécule, sucre, épices, bicarbonate, sel). Utilisez une fourchette pour casser les éventuels « morceaux » (le sucre de coco a tendance à s’agglomérer) et obtenir une poudre homogène.
. Faites fondre l’huile de coco dans une petite casserole à feu doux, il faut qu’elle soit liquide.
. Une fois fondue, retirez du feu puis ajoutez-y la purée d’amande. Mélangez pour obtenir une matière grasse bien lisse.
. Ajoutez la préparation dans le mélange sec préparé plus tôt. Ajoutez également le jus de citron.
. Mélangez grossièrement le tout à la fourchette, puis directement à la main, un peu comme pour faire un crumble, jusqu’à obtenir une pâte sableuse homogène.
. Ajoutez ensuite le lait progressivement, en 3 ou 4 fois.* A chaque fois, creusez un puits au centre du mélange, versez-y le lait puis mélangez le tout à pleines mains. Vous devez obtenir une boule de pâte bien dense et compacte. La pâte doit être souple mais pas du tout collante, elle n’accroche pas aux doigts.
* Comme toujours, la quantité de lait dans la recette est donnée à titre indicatif. Elle peut beaucoup varier en fonction des farines d’abord, et surtout du lait que vous utilisez car les textures sont différentes selon les marques et produits (plus liquides ou plus épais). Pour cette raison, il est important d’ajouter le lait très progressivement et de voir la consistance de la pâte au fur et à mesure que vous la travaillez, afin d’ajuster la quantité de liquide en conséquence. 
. Recouvrez une plaque de four d’une feuille de papier cuisson.
. Déposez la boule de pâte au centre de la plaque. Commencez par aplatir la boule de pâte en appuyant dessus avec les mains, pour obtenir une sorte de galette épaisse.
. Recouvrez-la ensuite de film alimentaire pour l’étaler au rouleau à pâtisserie, jusqu’à obtenir une pâte de quelques millimètres d’épaisseur. Piquez le fond de pâte à plusieurs endroits avec une fourchette.

Garniture :
. Préchauffez le four à 180°C (th. 6).
. Répartissez la poudre d’amande sur le fond de pâte, en laissant quelques centimètres de bordure tour autour.
. Dénoyautez les pêches et les abricots, puis coupez-les en tranches fines. Répartissez-les joliment sur la tarte, en pensant toujours à garder quelques centimètres de bordure tout autour.
. Dans un bol, mélangez les ingrédients du sirop. Répartissez le sirop sur les fruits (je le fais à la petite cuillère).
. Repliez délicatement les bords de pâte par-dessus les fruits, pour fermer la tarte. Appuyez légèrement sur la pâte pour qu’elle adhère aux fruits, et éviter ainsi qu’elle ne retombe à la cuisson.
. Pour finir, collez quelques amandes effilées sur les bordures de la pâte.
. Enfournez pour 40 minutes à mi-hauteur.
. Une fois sortie du four, hachez finement les feuilles de verveine et de basilic, puis répartissez-les sur la tarte. Le fait de les ajouter seulement après cuisson permet de préserver l’intégrité de leur saveur.
. Laissez reposer au moins une demi-heure avant de couper en parts et déguster, le temps que le jus rendu à la cuisson soit absorbé et que la pâte durcisse. Servie juste tiédie, c’est vraiment là que cette tarte est le meilleur ! 🧡


Je ne suis pas un produit de mes circonstances. Je suis un produit de mes décisions.

Stephen Covey
2 Commentaires
0

à découvrir également

2 Commentaires

Dan 13 septembre 2019 at 07:23

La simplicité a du bon, j’adore cette belle tarte rustique et les associations qui y sont faites!

Répondre
Poh' 14 septembre 2019 at 22:28

Merci à toi ! 💛😊
Et voui, pas forcément besoin de faire compliqué pour faire s’envoler les papilles !
Quelques herbes fraîches pour une note d’originalité, et ça fait toute la différence… ✨

Répondre

Un commentaire ? :)