Bavarois aux Poires, Noix de Pécan, Fève Tonka & Cacao

15 novembre 2017

Ce dessert, c’est l’histoire d’une merveilleuse rencontre entre la poire, le cacao, la noix de Pécan et la fève Tonka. Rien qu’à l’imaginer, cette association nous fait saliver… Et croyez-moi, à la dégustation, elle ne nous déçoit pas ! Dans ce bavarois, le mariage des saveurs et des textures est absolument parfait. Une crème empreinte d’une douceur suave et une compotée à l’intense parfum de poire, posées sur un biscuit irrésistiblement gourmand aux exquis parfums de noix et de cacao. Comment ne pas fondre de plaisir à la première bouchée ?
Tout aussi fruité et délicat que chocolaté et typé, ce dessert aux allures presque gastronomiques reste frais et léger. De quoi combler les envies les plus gourmandes à la fin du repas, sans devenir lourd ou écoeurant pour autant.
Une recette idéale pour recevoir sans trop se prendre la tête ! Pensez simplement à vous y prendre un peu à l’avance, idéalement la veille pour le lendemain 🙂
Succès garanti !

~

Pour un petit bavarois de 6 parts* :
*J’utilise un cercle à pâtisserie de 16 cm de diamètre.

Biscuit :
Noix de Pécan / 80g
Éclats de fèves de cacao cru / 15g
Poudre de cacao cru / 15g
Flocons de sarrasin / 30g
Dattes (Medjool ou Deglet-Nour) / 60g
Pincée de sel

Compotée de Poire Vanillée :
Poires bien mûres (j’utilise des Conférence) / 300g (poids épluchées)
Jus de citron / 1 càc
Sirop d’érable / 30g
Vanille en poudre / 1 quart de càc
Agar-agar / 1g (soit 1-demi càc rase)

Crème Poire Fève Tonka :
Poires bien mûres (j’utilise des Conférence) / 300g (poids épluchées)
Jus de citron / 1 càc
Sirop d’érable / 30g
Lait de riz / 200ml
Purée d’amande blanche / 50g
Fève Tonka râpée / 1 demi-càc
Agar-agar / 2g (soit 1 càc rase)

Topping :
Éclats de fèves de cacao cru
Éclats de noix de Pécan

~

Biscuit :
Versez les noix de Pécan dans le bol d’un robot et mixez juste le temps qu’elles soient concassées.
Dénoyautez les dattes, coupez-les grossièrement en morceaux et ajoutez-les dans le robot. Ajoutez également tout le reste des ingrédients et mixez jusqu’à ce que vous obteniez une pâte homogène. Elle doit être légèrement collante et s’agglomérer facilement en une masse compacte.
Déposez un cercle à pâtisserie (ou simplement le cercle d’un moule à charnière) au centre du plat de service sur lequel vous présenterez le gâteau. Versez le biscuit à l’intérieur. Répartissez-le uniformément et tassez-le bien jusqu’à ce que vous obteniez un fond de pâte bien dense et compact. Vous pouvez le faire à l’aide d’une spatule ou simplement avec vos mains.
Placez au frigo le temps de préparer la suite de la recette.

Compotée de poire :
Lavez, épluchez et évidez les poires. Au final, il vous faut 300g de fruits.
Coupez-les en cubes et versez dans une casserole. Ajoutez la cuillère à café de jus de citron, le sirop d’érable, la vanille et l’agar-agar. Mélangez le tout avec un fouet pour bien diluer l’agar-agar dans le liquide.
Placez la casserole sur le feu et faites chauffer à feu moyen. Laissez cuire jusqu’à ce que la préparation arrive à ébullition, en remuant régulièrement.
Une fois l’ébullition atteinte, comptez encore une à deux minutes de cuisson, sans cesser de remuer. Retirez du feu et versez immédiatement la compotée par-dessus le biscuit. Laissez tiédir un peu, replacez au frigo et laissez prendre pendant une à deux heures minimum, le temps que la couche soit bien figée.

Crème Poire Fève Tonka :
Exactement comme pour la compotée, lavez, épluchez et évidez les poires. Pour rappel, il vous faut toujours 300g de fruits.
Coupez-les en cubes et versez dans une casserole. Ajoutez la cuillère à café de jus de citron, la demi-cuillère à café de fève Tonka râpée, le sirop d’érable et l’agar-agar. Mélangez bien le tout.
Faites cuire à feu moyen, jusqu’à ce que la préparation arrive à ébullition, en remuant régulièrement. Une fois l’ébullition atteinte, comptez encore une à deux minutes de cuisson, sans cesser de remuer.
Retirez du feu puis versez dans votre blender. Ajoutez-y la purée d’amande et le lait de riz. Mixez jusqu’à ce que la préparation soit parfaitement lisse et homogène. Versez cette crème par-dessus la compotée de poire figée. Laissez tiédir un peu à l’air libre.
Il ne reste plus qu’à remettre le tout au frigo et à laisser reposer trois heures minimum, le temps que la crème soit parfaitement prise et que le bavarois soit bien frais. L’idéal étant, rappelons-le, de s’y prendre la veille pour le lendemain ! 😉

Avant de servir, retirez délicatement le cercle à pâtisserie, puis parsemez quelques éclats de noix de Pécan et de fèves de cacao cru sur le gâteau.
Il n’y a plus qu’à découper le bavarois en parts et à le savourer avec vos proches ! 🙂


Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles

Sénèque
8 Commentaires
0

à découvrir également

8 Commentaires

Marioncoon 1 octobre 2019 at 08:59

Dessert réalisé ce WE pour une réunion de famille, dans un rectangle à patisserie et en doublant les proportions. Quelques modifications: je n’ai pas trouvé de noix de pécan dans mon magasin bio, je les ai remplacées par des noix de brésil, j’ai un peu réduit le sirop d’érable car j’aime les desserts très peu sucrés et mes poires l’étaient déjà beaucoup (donc 40g au lieu de 60 en doublant), et malheureusement impossible de mettre la main sur la tonka ! Mais… Le dessert fut un véritable succès tant esthétiquement que gustativement ! Tout le monde s’est vraiment régalé et pour ma part cela faisait une éternité que je n’avais pas mangé un bavarois alors que j’adore ça (je ne peux pas manger de produits laitiers ni de noix de coco et je ne tolère pas bien les desserts trop sucrés, donc les desserts à l’extérieur c’est compliqué), un pur bonheur ! Merci pour cette superbe recette Pauline, j’aime beaucoup venir sur ton blog quand je cherche une recette un peu élaborée qui nous sort des recettes du quotidien.

Répondre
Poh' 1 octobre 2019 at 14:07

Coucou Marion,
Un grand merci à toi pour ton retour très complet, tu es adorable ! 💕
Tant mieux si ton bavarois a eu du succès, ça me fait plaisir. 😊 En tout cas, même si je n’ai pas pu y goûter, il était visuellement très réussi !! Excellente idée le format rectangle, ça lui donne une élégance supplémentaire.
Ça devait être tout aussi délicieux avec des noix du Brésil, et tu as bien raison de réduire les quantités de sucre au minimum surtout lorsque les fruits sont déjà bien parfumés. Pour la fève Tonka, en effet ça ne se trouve pas partout, c’est principalement en épicerie fine ou boutique spécialisée en cuisine/pâtisserie. Son arôme est complexe mais il se rapproche de l’amande amère et de la vanille, donc elle peut éventuellement être substituée par ces produits. 🙂
Juste une petite question par curiosité, pourquoi ne peux-tu pas manger de noix de coco ?
En tout cas, contente que tu trouves ton bonheur sur le blog. 😘

Répondre
Marioncoon 1 octobre 2019 at 21:44

C’est avec grand plaisir Pauline, vraiment ! Nous avons pris une photo un peu plus travaillée sur une version part individuelle de bavarois nous la publierons sur insta cette semaine 🙂 ! Je reconnais que j’ai tendance à toujours réduire le sucre dans toutes les recettes que j’applique, mon point de repère étant en général 50g de produit sucrant pour 1 gateau d’environ 8 pers (il est vrai qu’il n’y a aucun sens logique à ça car tout dépend de la nature du produit sucrant etc, de plus cela pourrait modifier la texture par ailleurs, mais c’est la technique que j’ai trouvé et qui me convient, et elle ne m’a jamais causé de grande catastrophe jusqu’à ce jour ouff 🙂 !).
Effectivement je n’ai pas pensé à remplacer la tonka par l’amande amère alors que j’en avais… Astuce à avoir en tête pour la prochaine fois ! C’est en effet un arome complexe que j’ai beaucoup apprécié les quelques fois où j’ai eu l’occasion d’en gouter !
Concernant la noix de coco malheureusement elle me fait exactement les mêmes effets que les produits laitiers: j’ai une très forte intolérance digestive à ces aliments (malade dans la demi heure suivant l’ingestion). A mon grand malheur, car c’était l’un de mes fruits préférés avant de ne plus le tolérer et que beaucoup de patisseries véganes utilisent l’huile de coco en remplacement du beurre… Un calvaire pour moi quand il s’agit de déguster du sucré à l’extérieur de la maison. En plus c’est assez inhabituel, et elle ne fait pas partie de la liste des allergènes répertoriés donc elle peut se nicher partout… Notamment par exemple dans les margarines végétales !
Du coup les créatrices culinaires et les blogs comme le tien me sont d’un immense secours, je me venge avec les patisseries maison sous contrôle !

Répondre
Poh' 10 octobre 2019 at 19:25

Merci encore pour la photo de ton bavarois, c’était de toute beauté comme on dit. 💖
Tu as bien raison de chercher à réduire au minimum les quantités de sucre, je te comprends tout à fait. 🙂
D’autant plus que le palais s’y habitue et qu’on apprend à apprécier encore davantage les saveurs pour ce qu’elles sont, sans trop d’artifices. Le tout est de tendre encore et toujours vers ce juste équilibre entre plaisir et santé.
Concernant la noix de coco, je t’avoue que je suis très surprise, je ne pensais même pas qu’une intolérance à cet aliment existait (en effet ce n’est jamais signalé comme un allergène) !
Comme tu dis, la coco est très utilisée en pâtisserie végétale (y compris dans mes recettes d’ailleurs)… Elle a des propriétés bien particulières en cuisine, proches des produits laitiers, qui la rendent vraiment intéressante. C’est parfois facile à remplacer, parfois moins… Je pense notamment aux gâteaux type entremets et cheesecakes sans cuisson, où le lait/crème de coco donne un excellent résultat, pas évident à retrouver avec d’autres produits.
Arf, en tout cas c’est bon à savoir, je note ! Car l’idéal c’est quand même que chacun puisse y trouver son compte, surtout lorsqu’il s’agit d’allergies et intolérances digestives. 🙂 😘

Répondre
deconfin 4 juillet 2019 at 23:46

J’ai fait ce super gâteau pour les 10 ans de ma petite-fille, et nous nous sommes régalés.
Un plaisir gustatif au summum. La recette, très bien expliquée, n’a pas été compliquée à réaliser.
Merci beaucoup. Je m’apprête à réaliser pour samedi, le cheesecake coco fruits rouges et citron vert pour les 4 ans de

ma deuxième petite-fille. Je vous tiendrais au courant

Répondre
Poh' 5 juillet 2019 at 09:35

Bonjour Anne,
Un grand merci à toi pour cet adorable retour, tu n’imagines pas à quel point ça me fait plaisir !! 😊💕
Très bon choix pour le cheesecake, ça fera aussi un parfait gâteau d’anniversaire. 🎂 J’espère qu’il aura autant de succès ! 🎈😘

Répondre
Mathilde L'Arbre-en-ciel 29 décembre 2018 at 17:20

Préparé hier et dégusté ce jour en famille, il a eu un franc succès, tout le monde a adoré et regretté qu’il n’y en ait pas plus ! Merci du partage ♥

Répondre
Poh' 2 janvier 2019 at 15:09

Coucou !
Oohh génial, ça me fait hyper plaisir ! 😊🍀
Mercii beaucoup à toi pour ce retour 💛😘

Répondre

Un commentaire ? :)